Une séance de stimulation magnétique dure entre 20 et 45 minutes et consiste en 2 étapes principales:

1
la détermination du seuil moteur : le thérapeute détermine l’intensité de la stimulation nécessaire pour le traitement en fonction du niveau d’excitabilité du cerveau du patient. Ce niveau peut varier légèrement au cours du temps mais la détermination du seuil moteur ne doit pas être refaite chaque séance. Lors de cette étape, la stimulation est appliquée au cortex moteur (sur le dessus de la tête, légèrement sur le côté) et l’on observe la contraction d’un muscle de la main du côté opposé. Une fois que l’intensité de stimulation est déterminée, le thérapeute applique la bobine à la région cible (par exemple le cortex préfrontal pour la dépression, le cortex moteur pour les douleurs chroniques, le cortex occipital pour les migraines…)

2
la stimulation répétitive à effet thérapeutique est lancée. Selon les protocoles, elle peut durer entre 1 et 37 minutes. Pendant ce temps, le patient est confortablement installé dans un fauteuil avec instruction de se détendre et de ne pas bouger la tête.

La rTMS est un traitement qui ne nécessite ni hospitalisation ni anesthésie. Effectuée dans le cadre des recommandations de la Fédération Internationale de Neurophysiologie Clinique, elle n’a que très peu d’effets indésirables (voir la section dédiée à ce sujet).